Paiements correctifs

kiBon prend également en charge les paiements correctifs. Dans l’Excel, qui est généré pour chaque paiement, les valeurs de correction sont visibles.

Si un changement entraîne une correction dans les montants déjà versés, les paiements correctifs se produisent. Cependant, puisqu’il se peut que la correction ait déjà été faite ou sera faite en dehors de kiBon (par exemple parce que l’enfant n’est plus là), la question suivante est généralement posée dans le cas d’un changement qui conduit à des corrections de montants déjà versées:

Si les corrections sont ignorées (c’est-à-dire non réglées via kiBon), cela doit être confirmé à nouveau :

Une fois qu’une prise en charge a été facturé en dehors de kiBon, la même prise en charge ne pourra plus jamais être corrigée dans kiBon plus tard : Pour toutes les changements futures, qui se traduisent par des ajustements aux montants déjà versés, le règlement doit toujours être fait à l’extérieur de kiBon.

Ce qui précède est donc à nouveau souligné :

Quand est-il utile d’ignorer un paiement de correctif en kiBon

Si vous transférez la correction au cycle de paiement suivant, les paiements de correctifs sont automatiquement compensés par les montants à payer. Si un bon devient plus petit rétroactivement, l’excédent payé est déduit du montant à payer, et s’il devient plus grand, il est payé en plus. Toutefois, si les montants de correction négatifs sont importants, cela peut conduire à ce que le montant de la correction soit supérieur au montant versé pour l’institution correspondante et la commune doit donc facturer à l’institution les montants de correction et l’institution doit également corriger cela sur les factures familiales par la suite. Pourquoi dans un tel cas (le bon est rétroactivement plus petit) il est plus facile d’ignorer le paiement de correction et de régler cela à l’extérieur directement avec les parents.